« Sa triste et sévère façade.. »*, Combourg, 4 févr.18

combourg, 4 févr 18.jpg* les Mémoires d’Outre Tombe
L’imposant et austère château , où François-René de Chateaubriant passa une partie de son enfance et adolescence, a été construit entre le 12è et 15è siècle, modifié, restauré maintes fois, a été vendu au père de l’écrivain en 1761 qui écrira : « partout silence, obscurité et visage de pierre : voilà le château de Combourg.  » et « C’est du bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis, que j’ai commencé à sentir la première atteinte du mal que j’ai porté le reste de ma vie, de cette vague tristesse qui a fait à la fois mon tourment et ma félicité [..] ». C’est aussi là que le jeune Chateaubriant tentera de se suicider au pistolet… qui ne fonctionna pas.

Pourquoi on bosse.., Locmariaquer, déc.2017

projetCarteVisite

« drôle de titre » pensez-vous peut-être.. J’ignore si cet ostréiculteur en rêve mais le petit élégant manoir sur l’île du Grand Veïzit là-bas, est la demeure rêvée par excellence : seule sur une île face à l’entrée du Golfe et l’océan. Quand je l’ai vu il y a quelques années et en juin 17, le petit manoir avait certes une toiture en ardoises en très bon état mais de sérieuses lézardes dans les murs. L’intérieur était vide, montrant des débuts de restauration. Les ruines d’une autre construction subsistent à la pointe de l’île, au ras de l’eau.

 

Le Berl, (le) Bono, 26 oct.17

IMG_6843

IMG_6842 bis

IMG_6845

IMG_6848

Le petit port du Berl – ou plutôt faudrait-il dire le havre – tire sa beauté surtout de cette maison blanche orientée sud-ouest, accrochant si bien le soleil du soir,  même s’il y a quelques autres maisons et cabanes ostréicoles. C’est le début, en remontant, du passage le plus étroit de la rivière d’Auray : une centaine de mètres, bordés de bateaux, et même moins si on parle du chenal.

Cigales (Cigada Orni), Hauteurs de Nice, fin juillet 2017

IMG_5536.JPG

IMG_5539.JPG

IMG_5553.JPG

La cigale est un insecte assez particulier : elle peut vivre plusieurs années sous une certaine forme et sous la terre à se nourrir de la sève d’un arbre qui circule dans les racines et une année qui peut être sa 18ème année, elle change de forme et sort à l’air libre et elle va grimper sur l’arbre. Si elle est mâle, elle va cymbaliser, c’est-à-dire émettre ce son très puissant, entêtant, presque agaçant si on est juste à côté – ce qui était mon cas à Nice – et si elles sont nombreuses, pour attirer une femelle, se reproduire et mourir à l’automne.
La cigale est la bande-son du sud de la France.