Île T(h)omé, Côtes d’Armor, 13 août 2015, 13h52

IMG_9023 bis (2).jpg
Ernest Renan, qui avait vue sur l’île depuis son manoir de Rosmap(h)amon – à Truzugal, en Louanec – aurait décrit l’île comme étant « « un léviathan marin qui soulève à l’horizon sa rugueuse échine de granit ».  Cela ne se voit pas sur cette photo mais je suis d’accord : cette île a quelque chose d’un cachalot géant, avec son épine dorsale et sa pointe nord en forme de queue de poisson. Au XVIIè s un certain Jacques Thomé (de) Kéridec l’aurait affermée, d’où le nom de l’île. On y trouve effectivement les ruines d’une ferme… mais elles dateraient de l’entre deux guerres… On signale aussi la présence d’un fermier en 1790, en 1816… Chacun y va de ses hypothèses sur l’origine du nom : il viendrait de « tomm » (« chaud »), d’où son microclimat…  Sao Tomé sur l’équateur est même parfois cité… d’autres affirment sans arguments que la signification est « la silencieuse ». Un autre, qui voit sans doute des saints partout, dit que son nom vient de celui d’un saint,  de St tomaioc…Ce que cette île peut produire sur l’imagination !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s