le Boël : vestige de la carrière, 7 mars 2020

moulin du Boël, 7 mars 2020, 14h56

Par la rive gauche de la Vilaine on peut arriver assez près du Moulin,  jusqu’à son entrée en fait. Elle est interdite au public et encore plus en cette période de crue où l’eau monte jusqu’à mi-porte et, je suppose, traverse l’intérieur. Ça doit être dans un drôle d’état. Je ne suis pas spécialiste des moulins sur rivière mais je n’en ai jamais vu d’aussi exposés à l’eau (pas chaque année mais tous les 3 ou 4 ans). Ses concepteurs en avaient sûrement conscience, d’où la proue aigüe qu’ils ont faite.

moulin du Boël, entrée, 7 mars 2020, 14h21

Ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est aussi de voir s’il y a des traces de l’exploitation de l’ancienne carrière. Oui : un étroit sentier monte en lacets sur la berge et l’on trouve plusieurs petites constructions. Abris, ateliers, remises.. il y en a une demi-douzaine. Aujourd’hui en partie, plus ou moins, éboulés et envahis par la végétation, ces vestiges mériteraient d’être dégagés mais je comprends bien que le lieu peut être considéré comme dangereux, du fait de l’aplomb de la roche où des éléments fixés attestent pourtant d’une activité d’escalade.

moulin du Boël, vestiges de laa carrière, cheminée, 7 mars 2020, 14h28

Un premier abri, aux murs de schiste,  se trouve sur la rive juste derrière le moulin et si l’on continue, le sentier monte en lacets et on se retrouve vite comme à l’entrée d’un cirque en partie fermé par des blocs de pierre imposants. A gauche, l’abri le plus grand et le mieux conservé, quoiqu’en ruine (il n’a plus de toit), contient encore une cheminée. Chauffage, fricot ? Dans quelle mesure les ouvriers demeuraient-ils là ? Quand la ville de Bruz se décidera-t-elle à réhabiliter cela et à en faire un lieu de visite et de compréhension d’un site rare ? Et pourquoi pas, dans ce premier abri éloigné des risques de chutes de pierres, un petit gite où il ferait bon passer la nuit bercé, à la chaleur du feu de cheminée,  par le son du fleuve qui passe.. ?

moulin du Boël, vestiges de la carrière, 2ème, 7 mars 2020, 14h29

Ça sent l’abri bricolé, agrandi, réparé, modifié au fil du temps, avec les parties les plus anciennes en schiste, une autre partie enduite et une plus récente en parpaings brut.

moulin du Boël, abri dans la carrière, 7 mars 2020, 14h30

 

moulin du Boël, la carrière, 7 mars 2020, 14h34

moulin du Boël, la carrière, 7 mars 2020, 14h35

moulin du Boël, la carrière, 7 mars 2020, 14h37

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s