Marité devant Carolles, 18 août 17, vers 16h

IMG_6361

IMG_6370

IMG_6381Marité – on dit aussi le Marité – est un 3 mats goélette en bois. On dit qu’il est le dernier Terre-neuvas français. En réalité il a été construit, en 1923 à Fécamp,  pour la pêche aux harengs puis a été transformé pour la pêche à la morue et n’a fait « que » 5 campagnes car à la fin des années 20 il était déjà dépassé par des bateaux à vapeur plus grands. Racheté et modifié par un armateur danois, il a fait la pêche vers l’Islande et le Groenland puis du cabotage entre le Danemark et les îles Féroé, sa voilure réduite secondée par un moteur. Pendant la guerre puis dans les années 50, 60, il pêchera à nouveau. Promis à la destruction il est acheté en 78 par des  Suédois qui le restaureront pendant 8 ans, le transformant en voilier de croisière. Il a été racheté par un Groupement d’Intérêts Public en 2003 pour redevenir le « dernier Terre-neuvas français ». Restauré à Cherbourg de 2006 à 2009, notamment grâce à la Ville de Rouen, il rejoint Granville en 2011 où sa finition est achevée. Plusieurs années immatriculé à Rouen avant Granville,  il a fait escale à Brest, Rouen, le Havre, Honfleur, St Vaast, Cherbourg, Chausey, Paimpol, Concarneau, Lorient, Nantes, La Rochelle, Bordeaux et même jusqu’à Lisbonne, Barcelone et Sète et Anvers, Hambourg et Gdansk Il mesure plus de 30 m de long, a 650 m² de voiles et 1 moteur de 460 cv.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s