Marité devant Carolles, 18 août 17, vers 16h

IMG_6361

 

IMG_6381Marité – on dit aussi le Marité – est un 3 mats goélette en bois. On dit qu’il est le dernier Terre-neuvas français. En réalité il a été construit, en 1923 à Fécamp,  pour la pêche aux harengs puis a été transformé pour la pêche à la morue et n’a fait « que » 5 campagnes car à la fin des années 20 il était déjà dépassé par des bateaux à vapeur plus grands. Racheté et modifié par un armateur danois, il a fait la pêche vers l’Islande et le Groenland puis du cabotage entre le Danemark et les îles Féroé, sa voilure réduite secondée par un moteur. Pendant la guerre puis dans les années 50, 60, il pêchera à nouveau. Promis à la destruction il est acheté en 78 par des  Suédois qui le restaureront pendant 8 ans, le transformant en voilier de croisière. Il a été racheté par un Groupement d’Intérêts Public en 2003 pour redevenir le « dernier Terre-neuvas français ». Restauré à Cherbourg de 2006 à 2009, notamment grâce à la Ville de Rouen, il rejoint Granville en 2011 où sa finition est achevée. Plusieurs années immatriculé à Rouen avant Granville,  il a fait escale à Brest, Rouen, le Havre, Honfleur, St Vaast, Cherbourg, Chausey, Paimpol, Concarneau, Lorient, Nantes, La Rochelle, Bordeaux et même jusqu’à Lisbonne, Barcelone et Sète et Anvers, Hambourg et Gdansk Il mesure plus de 30 m de long, a 650 m² de voiles et 1 moteur de 460 cv.

Image

(de) la Cabane Vauban, 17 août 17, 17h07

Pas fait exprès, mais presque des 7 dans les coordonnées temporelles de cette prise de vue qui, en plus (et sans que cela ait un rapport) a été marquée par une « expérience » que j’ai trouvée assez étrange et désagréable. Alors que quelques minutes après la prise de cette photo je me trouvais tranquille assis devant la « cabane » à « fomenter » la photo suivante, un peu en contrebas, un bruit désagréablement métallique me fit lever les yeux : un drone ( j’avais remarqué – je vois presque tout quand je suis quelque part – un peu avant un type au loin dans les prairies avec un plateau à antennes)  était arrivé et faisait du sur-place à quelques mètres au-dessus de nous, avant de repartir avant que je ne dégaine mon lance-pierre. Sensation très désagréable de savoir, ou pas, s’il nous filmait.

Malgré la gène, je retournai à la contemplation du combat pacifique entre le soleil et les nuages au-dessus de la Manche..

IMG_6174.JPG
17h14 (2 x 7)

Camaïeu glaz pour le Phare du Herpin, , été 2017

25 juin 17, 10h20IMG_5140Je n’ai pas encore vraiment  photographié le phare du Herpin. C’est pourtant probablement le phare le plus proche à vol de mouette de là où j’habite ! Donc, avant une approche plus sérieuse, regardons-le se faire désirer, rêver comme une construction mythique, de loin et un peu floue qui se mérite ! J’aime bien voir un phare de très loin avant de m’en approcher.

IMG_6164.JPG
17 août, 16h43, depuis l’autre côté, de Normandie, Carolles précisément. Le phare parait tout petit dans l’axe de la Roche Herpin devant la Pointe du Grouin, mais en cette fin d’après-midi de ce jour-là il est bien éclairé… Le phare est construit sur la Pierre de Herpin.
IMG_6165.JPG
Un lavis …
IMG_6166.JPG
… de bleus, de verts, de gris… « glaz » quoi comme le dit le breton.
IMG_6190.JPG
16h50
1 heure plus tard (17h52) le tableau est encore plus beau..
IMG_6191
… éclairé comme une star… (17h56)
IMG_6193.JPG
… parée de colliers de perles d’argent…
IMG_6195.JPG