la Cancalaise à son aise dans la Baie, 23 sept.2020, 15h/16h

Après sa pause déjeuner au port de la Houle la Cancalaise a appareillé. Vue du sentier côtier elle semble poser près des lieux emblématiques du coin : l’île des Rimains, l’île le Châtellier et le fameux Rocher de Cancale, de surfaces modestes mais culminant à près de 40 m, ce qui en fait un décor spectaculaire et photogénique.

Même si la bisquine n’a pas hissé ses 3 étages de voiles ( réservés aux parades et régates), c’est un bonheur de la voir ainsi sur les lieux où elle a été construite en 1987 et où tant d’autres bisquines ( des dizaines, selon des photos autour de 1900) ont dragué les coquilles St Jacques et les huîtres pendant des décennies.

( derrière le Châtellier et le Rocher)
Apparemment les bisquines ( de Cancale et de Granville, de l’autre côté de la Baie du Mont St-Michel, mais originaires du pays Basque) auraient été de plus en plus toilées pour plusieurs raisons : aller rapidement sur les sites de pêche, avoir une force motrice suffisante pour tirer les dragues à coquilles et à huîtres sur les fonds dans les forts courants de la Baie, revenir le plus vite possible aux ports pour être les 1ers à vendre lors de ces pêches brièvement autorisées et remporter les régates occasionnelles entre granvillais et cancalais..
Naviguant vraisemblablement seulement à la voile, le 3 mâts ( mais on pourrait dire « 5 mâts » vu la taille du bout-dehors à l’avant et du tape-cul à l’arrière) est obligé de manœuvrer par ce léger vent d’ouest, de tirer des bords pour s’éloigner du port et passer derrière le Rocher et l’îlot le Châtellier
Puis il vire à bâbord pour passer entre le Châtellier et l’île des Rimains
l’île des Rimains (cf un précédent article sur ce site) est toujours privée : achetée et aménagée par le fils du « boulanger » Poilane elle fut rachetée en 2012 (10 ans après le crash d’hélicoptère où les époux ont péri) par Pierre Kociusko-Morizet (cofondateur de Price Minister et frère de « NKM »)
.. la Cancalaise et le Mont Dol..
.. le Mt St Michel..
.. Tombelaine..
En trois quarts d’heure, la Cancalaise atteint, par petit vent, le phare de Herpin.

la Cancalaise à.. Cancale, 23 sept.20

Quoi de plus normal que de voir la Cancalaise à Cancale ? Certes, encore faut-il y aller un jour où elle navigue et même si elle navigue souvent pendant « la saison » encore faut-il être au bon endroit au bon moment. Mais ça, c’est une condition de base pour la photo. La 1ère fois que j’ai vu ce bateau il était sur ses béquilles sur la plage du port de la Houle (cf article). Cette fois-ci j’étais bien content de revoir le bateau (la dernière et première fois navigante, c’était à la Semaine du Golfe en mai 19. Magnifique, impressionnant de vitesse.)

11h36, vue de la route de la Corniche (Terrelabouët). Visiblement en pause déjeuner lors d’une journée de sortie. Moyennant une quarantaine d’euros on peut passer une demi-journée à bord de la Cancalaise (75 € une journée entière). Mais nous sommes venus pour marcher et j’espère juste qu’on pourra la revoir depuis le sentier douanier.
Au 1er plan la cale de l’Epi. A l’horizon un truc que je ne connais pas.. J’aime bien la cale de l’Epi : elle est originale, comme celle de la Fenêtre avec son nom étrange et sa structure en bois (du moins une partie) dans laquelle on pouvait encore descendre dans les années 80. Celle de l’Epi a une partie en gradins et avec ouvertures pour laisser passer l’eau. Elle me donne l’impression d’être très ancienne et les blocs de pierre ont pris une teinte ocre jaune que j’aime bien.

Le prochain article nous montrera la Cancalaise en navigation aux abords de Cancale, près du fameux Rocher de Cancale, de l’Île le Chatelier, l’Île des Rimains, du phare du Herpin.. Bref, une série de cartes postales !

la Semaine du Golfe 2019 : le 31 mai, accueil du Belem..

la Cancalaise, 1oh08, vers Goémorent.

Ce midi on dit que le Belem va venir rendre visite à la Semaine. Alors faut que j’y sois ! Je vais donc voir s’il y a du mouvement du côté du goulet du Golfe. Je verrai des bateaux monter ou descendre de la Rivière d’Auray et, de loin, je m’aperçois que pas mal d’embarcations sortent du Golfe. J’apercevrai ainsi, de trop loin, le beau gréement de Pen duick.. mais je ne louperai pas la Cancalaise dont le soleil du matin traverse les voiles.. J’adore ce bateau. La première fois que je l’ai vu c’était à sec sur béquilles et la grève du port de la Houle à Cancale.. Je n’avais pas été très impressionné par la coque privée de son gréement, mais sur l’eau avec ses voiles c’est autre chose ! Elle est magnifique, avec son mat incliné (comme ceux de la Recouvrance) qui lui apporte plus de vitesse  et ses voiles rectangulaires qui lui donnent un air de jonque..

White Dolphin etc.. 31 mai 19, Port-Navalo, 12h05.jpg

12h05 : les flottilles se massent à l’entrée du Golfe pour accueillir (le) Belem et nombreux sont ceux qui sortent pour aller l’escorter en mer, comme ici White Dolphin.

accueil du Belem 31 mai 19, Port-Navalo, 12h14.jpg

12h14 : Dans le sillage du Belem, son escorte (Skeaf VII, Recouvrance..)

L’accueil  a été magnifique sous ce soleil et ce ciel bleu. Il est arrivé, sans que je le distingue de loin d’autres, escorté de grands et de petits (et de trop nombreux bateaux « à moustache » – à moteur – qui gâchent un peu l’image) et, surtout il a été vraiment accueilli, comme s’il revenait de loin,  par les cornes de brume de tous les « petits ». Cet accueil sonore m’a ému. Il le mérite : il est beau, sous le soleil,  avec sa coque aux rayures noires et blanches comme celle du drapeau breton (mais ce n’est pas pour cela qu’il est ainsi peint. C’est une tradition esthétique  – ça affine les silhouettes – dans la Marine Marchande).

Construit en 1896 à Chantenay près de Nantes, une cinquantaine de m de long, ce fut le plus grand bateau de cette semaine du Golfe et c’est le plus grands des trois mats français naviguant (puisque le Duchesse-Anne, datant de 1901, est, à l’origine, allemand et reste à quai à Dunkerque depuis les années 80.)

Belem 31 mai 19, Port-Navalo, 12h14.jpg

 

 

 

 

Semaine du Golfe 2019 suite : parade d’ouverture (27 mai 19)

Skeaf VII, 27 mai 19, près de la bouée du Grand Mouton, 19h08

Le spectacle de tous ces bateaux pendant ces quelques jours était tel que je dois consacrer au moins un second article à cette Semaine du Golfe 2019.

J’avais vu et photographié pour la première fois ce bateau une fin de journée 1 an avant, de loin, sortant du Golfe au moteur, comme escorté par une ribambelle de petits voiliers identiques aux voiles blanches . Skeaf VII (dont on précise encore qu’il s’appelait Etoile Polaire) lors de la parade d’ouverture :  venu du Petit Veyzït, s’est fait distancé par la Cancalaise pour sortir du goulet, puis est revenu dans la belle lumière du soleil couchant sous ce ciel gris. Il y avait une bonne petit brise ce soir-là. C’est un magnifique ketch.

Skeaf VII 27-5-19.jpg

A la sortie du Golfe du « mor bihan » (= petite mer) , face à Mor Braz (= grande mer)

Pen Chouchou, Pangur Ban.. 27-5-19 19h18.jpg

Un Beluga, Pen Chouchou, lors de cette superbe parade d’ouverture avec suffisamment de vent pour que les bateaux naviguent à la voile dans le goulet du Golfe. A droite, Pangur Ban, qui a généreusement paradé ce soir-là.

Shtandart 27-5-19.jpg

Shtandart. Les petits bateaux – voiles-avirons et autres – sont mignons et leur nombre forme comme des tableaux de papillons, mais les plus attendus, les plus regardés, photographiés, sont les gros, les grands, les tall ships, les beaux 2 mats, les trois-mats – « barque » ou pas –  les grandes goélettes, les galions, les « navires », les « vaisseaux-amiral », les clippers .. Shtandart est une frégate russe. Son nom signifie « étendart ». C’est la réplique, construite au tournant de ce siècle, du Vaisseau amiral de la Marine de Pierre 1er en 1703. Le Tsar travailla anonymement 4 mois dans un chantier naval en Angleterre car il voulait apprendre les techniques de construction. Malheureusement la frégate ne flottera que 24 ans car le bois utilisé n’était pas assez sec et se fragilisera vite. Port d’attache et de construction de celui-ci : St Péterbourg. 34m de long. Le plus haut mat culmine à 33 m. Il a un look original avec sa coque apparente comme aplatie. Au moment où j’écris ces lignes il est « rentré au pays », ou presque, sur la côte est de la Suède, en mer Baltique.

Joshua Oosterschelde 27-5-19 Grand Mouton 19h36

19h36. Joshua et Oosterschelde, bord à bord, entre le courant de la Jument et celui du goulet (ou chenal).

Joshua, construit en 1962 par les chantiers du Rhône META, payé par Bernard Moitessier grâce aux droits de Vagabond des mers du sud (comme quoi écrire peut rapporter..), avec lequel il a navigué un peu partout dans le monde, participé en 1968/69 au Golden Globe Challenge (1ère course autour du monde en solitaire) qu’il décide de quitter alors qu’il est bien placé pour le gagner, échoué en 1982, restauré en 1990 etc..

Oosterschelde, centenaire depuis l’an dernier, a 2 fois changé de nom et d’usage. Restauré à l’origine depuis 1992. 40 m de long (50 avec le mat de Beaupré). Ce sera mon préféré parmi les grands lors de cette Semaine 2019, le plus beau, selon moi, par ses lignes et la couleur de ses voiles. Au moment où j’écris il est au nord sur la côte norvégienne.

crialéïs Joli Vent 27-5-19 19h40.jpg

Crialéïs, Joli Vent. 19h40. Manifestement les sinagots s’efforcent de voguer « de conserve » (quelle expression étrange, qui viendrait de la navigation ensemble, par souci de conservation,  pour se protéger des pirates). J’ignore si le but de cette dame au pied du mat  était de se faire remarquer.. mais c’est réussi ! Elle est l’élément qui fait la différence entre une bonne photo et une très bonne photo (en toute modestie bien sûr).

crialéïs Joli Vent 27-5-19 19h41

Fifty Free & le Français  27-5-19 Bilgroix 20h26.jpg

Le Français s’appelait il y a encore 1 an Kaskelot (« cachalot » en danois). C’était, je trouve, plus beau, mais ce nom patriote a été choisi par  Bob Escoffier ( propriétaire des Etoiles : Etoile du Roy, Etoile-Molène, Belle-Etoile.. ) en hommage au bateau de Charcot construit en 1903 à Saint-Malo. Il est en bois et a été construit en 1948 au Danemark. Il a « joué » dans une quinzaine de films ou téléfilms. Il a quasiment les mêmes dimensions que Oosterschelde. Avant cette photo il y a eu semble-t-il un problème avec l’annexe orange qui ballotait sur le côté.. Le guépard à sa poupe est Fifty Free..

Krog e Barz

Comme la Cancalaise, Skeaf VII et Nébuleuse, Krog e Barz, habitué des lieux, s’élance depuis le confluent de la Rivière d’Auray, du côté du Petit Veyzït, pour débouler dans le goulet et laisser à bâbord la bouée du Grand Mouton grâce à la brise soufflant ce soir-là.

la Cancalaise  27-5-19 Port-Navalo 20h27.jpg

La Cancalaise, après avoir doublé tout le monde à l’aller, revient dans le goulet vers la fin de la parade. Ce bateau va tellement vite, même sans toutes ses voiles ( le tape-cul, ici, n’en a pas) qu’elle fera une boucle sur elle-même pour donner le temps aux autres d’arriver et rester dans la parade..

 

Citation

Semaine du Golfe 2019

Série consacrée à la Semaine du Golfe 2019,  à découvrir sur le site que j’ai créé pour cette occasion. Pour découvrir les dizaines d’images qui y sont présentées :

https://marcokerma.wixsite.com/semainedugolfe2019

Si vous souhaitez utiliser une de ces photos pour diffusion ou aimeriez les (a)voir en grand sur des murs, dites-le moi via la rubrique commentaire (sur ce site ou rubrique « contact » sur le site wix ) et je vous recontacterai pour voir ensemble ce que vous souhaitez (format, support..) et ce que je peux vous proposer.

BONNE VISITE !

 

(légende de la photo du haut) Krog et barz devant le Petit Mont, 19 mai. La Semaine ne commence que le 27 mais je suis venu en avance pour photographier les bateaux sans trop d’embarcations autour (il s’avérera qu’il y en aura moins qu’en 2011 ).

Voici une sélection de cette Semaine du Golfe 2019.

le grand bleu, Recouvrance, etoile du Roy..31 mai 19, goulet, 11-35la Recouvrance, Krog e Barz, Notre-Dame de Rumengol..

 ma Préférée, la Cancalaise, les 3 frères..27 mai 19  - goulet  20h30_.jpgMa Préférée, la Cancalaise, les 3 Frères..

 Recouvrance, 31 mai goulet, 10h59.jpgla Recouvrance

Runa IV & Pangur BanChrisando & Pangum Ban

cormoran stereden vor - 27 mai 19 goulet 19h18.jpgStereden Vor

Crialéïs & Joli Vent 27 mai 19 devant Port Navalo 19h40.jpgCrialéïs & Joli Vent

Guépard, Recouvrance, skeaf VII, Bro Warok.. juin 19, petit mont 16-04.jpgGuépard & armada

Iris.31 mai 19, Baie de Quiberon, 13-39-15cormoran & Iris

Krog e barz 27 mai 19 Petit Veyzït 19h43.jpgKrog e Barz

la Cancalaise & skeaf VII  27 mai 19 Mor Braz 19h57.jpgLa Cancalaise, Skeaf VII (ex Etoile Polaire) et, derrière le Petit Veyzït, Nébuleuse.

la Recouvrance & le Français - 26 mai 19 - 11h59 - goulet du Golfe.jpgLa Recouvrance & le Français

les 2 Romilly,- 27 mai 19 - 17h29 - Goëmorent.jpgRomilly Sarah et Sarah-Louise

Mousehole,  30 mai 19, Vide-Bouteilles, 17h38.jpgMousehole, Pointe de Vide-Bouteilles, Rivière d’Auray

Oosterschelde , 31 mai 19, le phare, 13-08-11.jpgOosterschelde

Oosterschelde, N-D des Flots & Loup de Mer, 27 mai 19, point de port navalo, 20h42_.jpgOosterschelde, Notre-Dame des Flots & Kaer e Mem Bro

Recouvrance, Belem, 31 mai 19, Mor Braz, 12-12-25Recouvrance & Belem

Sav'héol, 31 mai, rivière d'auray, 10h01.jpgSav’Héol

 

La Cancalaise, Cancale, 20 nov.17, autour de 16h

le port de la houle, Cancale, 20 nov 17, 14h19

IMG_7384

Vue de la cale de l’Epi, la Cancalaise – que je vois en vrai pour la première fois – semble une drôle de toue de Loire…, avec une cabine sur son pont et des palmiers en guise de mât de misaine…

la cancalaise, 20 nov  17 (1 sur 1).jpg

2 des membres de l’association qui a construit et gère la bisquine sont venus pour, entre autres, s’occuper de dérouiller une chaine, avec une méthode rapide dont les traces sont visibles sur la dernière photo…

IMG_7394

IMG_7398

Sous la coque…

IMG_7400

le photographe professionnel  Fabrice Polesello en plein travail…

art éphémère, cancale,  20 nov  17 (1 sur 1).jpg

Art éphémère ou land art…