Paddle, paddle, paddle.., Locmariaquer, juin/juillet 2020

La pratique du stand-up paddle , par l’attitude calme et souvent élégante de ses adeptes et le fait qu’elle apprécie une mer d’huile, offre la possibilité de faire de belles images empruntes de sérénité et d’esthétisme.

La Baie Familière, Baie de Quiberon, 28 déc.18, après-midi

15h56
« familière » cette vue, « familier » ce paysage, car c’est depuis là, quand on revient à la maison familière et familiale, depuis cette petite plage qui est la plage la plus proche de la maison, celle où l’on va à pieds, éventuellement nus, que l’on va retrouver la mer, la rivière et la baie de St Philibert s’ouvrant sur celle de Quiberon, à nos retours à Pointe er Vil, porté sur la petite route puis le chemin par ses odeurs, le parfum des algues, des vases et surtout celui des plantes du bord de mer, l’obione et la salicorne, et que l’on ne sait quelle lumière baignera la baie, quelles couleurs seront au rendez-vous et que, si l’on n’a pas consulté un horaire de marée, on ne sait si on reverra la large étendue des sables et des vases pierreuses sous les tables des parcs à huîtres ou l’étendue de l’eau salée ponctuée des cris des oiseaux toujours présents.
baie de st philibert, 28 déc 18, 16h56 (1 sur 1).jpg16h57

baie de st philibert, 28 déc 18, 16h57 (1 sur 1).jpg

Un homme et une femme, 3 juin 18, vers 9h44

Je ne sais qui ils sont (sait-on jamais qui est l’autre ?). Je les ai croisés comme je croise d’autres personnes un matin de début d’été, d’avant « la saison », en ces lieux de cœur que je connais bien, presque par cœur. Je marche, regarde, vois, fais une photo par ci, par là. Je vois une femme qui marche. Hop ! Vite fait une photo.
Mais peut-être ai-je vu d’abord cet homme jeune qui était sur un paddle, étrangement décontracté, comme semblant, habitué,  regarder son portable en équilibre sur la planche (!) Et puis je l’ai vu elle qui marchait le long de la côte et le photographiait lui. J’en sais rien, tout va si vite parfois quand il y a un peu plus de monde. C’est évident qu’ils étaient « ensemble » et, pourtant, de fait, ils ne l’étaient pas à ce moment-là. On dirait une déposition.

 

un homme & une femme 2018, 3  juin 18, 9h44 (1 sur 1).jpg

« c’est un beau jour (de brume) pour mourir », St Pierre, 25 oct.17, 16h32/17h20

Connaissez-vous cette phrase que l’on entend dans le très bon film Little Big Man d’Arthur Penn ? Un vieil Indien la prononce et grimpe sur la montagne pour mourir.. mais la pluie le fera redescendre de ce rendez-vous manqué avec sa mort… Laissez-moi vous conter ma petite histoire.. En cette fin de journée qui a été nappée de brume, aller marcher sur la côte est séduisant. Le brouillard nimbe les lieux de son voile mystérieux.. et le soleil bas apporte enfin sa touche de lumière .

IMG_6750.JPG

Nous ne sommes pas seuls à marcher ainsi sur le rivage..

IMG_6752.JPG

Tout est transfiguré, différent, envoûtant.. Est-ce bien le jour ou sommes-nous sous une pleine lune ? Le temps est incertain, décalé.

IMG_6753.JPG

Un homme, une femme, marchent dans la baie de St Pierre (qui a les clefs du Paradis).. Ils ont un chien qui cavale dans tous les sens et je me dis « encore un chien qui risque de déranger les oiseaux »..

IMG_6754.JPG

Je vous passe les détails mais disons que, après avoir tancé ma femme qui a enfoncé ses chaussures dans la vase au lieu de marcher dans mes pas comme je le lui avais recommandé, fort de mon expérience de la baie, , je décide, moi qui ai des bottes en caoutchouc,  de couper à travers la baie où la mer monte, tranquillement mais sûrement..tandis que ma femme la contournera par la terre (ferme). Il n’y a dans la baie que ce couple. A un moment, croyant reconnaître ma femme (le jour et ma vue baissent) je fais des signes en direction d’une silhouette – qui ne répond pas –  que je crois être la sienne..

IMG_6757.JPG

Mes pas s’enfoncent de plus en plus dans la vase. J’ai bien du mal à avancer. Je décide de couper court à cette marche de plus en plus pénible en traversant un bras d’eau où la mer monte, pour remonter sur la terre ferme. Je suis d’autant plus surpris car d’un naturel optimiste quand d’un coup je ne peux plus sortir ma botte de la vase et que je dois tirer dessus pour continuer à avancer. Puis, alors que l’eau autour de mes bottes continue à monter, je ne peux plus bouger, ma jambe sort de la botte, je manque de m’affaler dans l’eau, mon appareil photo autour de mon cou se balançant au ras de celle-ci. Mon pied libre s’est enfoncé dans l’eau et la vase plus profondément encore. Je sens que hors des bottes point de salut… Mon Canon rase l’eau salée… Je commence à fatiguer à tenter de me sortir de cette vase qui semble de plus en plus ramollie… Je commence à avoir des pensées métaphysiques … Je fais signe au couple à 30 mètres que j’ai régulièrement regardé pour voir s’il me regardait. Je finis par leur dire que je suis en difficulté. L’homme viendra jusqu’à moi, me tendra une main secourable, que je prendrai et je m’en sortirai, assez essoufflé mais rassuré car je ne suis plus seul…Quelques jours après je chuterai de ton mon long dans les rochers, après avoir été survolé par un hélico de la sécurité civile.. Mais c’est une autre histoire.. ça n’était pas un beau jour pour mourir..

 

 

 

Perches, Baie de Quiberon, 17 sept.17

IMG_6593

quatamarran, 31 juil 11 (1 sur 1).jpg31 juil 11
IMG_6594De nombreuses perches de châtaignier, de 3 à 5 m de long, sont plantées dans la vase pour marquer les limites des tables des parcs à huîtres. Elles constituent autant d’obstacles, bénins, pour les embarcations qui tentent de les éviter pour ne pas abimer leur coque et les tables en fer sur lesquelles sont posées les poches à huîtres. Des filets de couleur correspondent aux différentes concessions. Des algues s’y accrochent. On en trouve régulièrement sur la côte, arrachées par les tempêtes. Il arrive qu’une mauvaise manœuvre fasse se heurter embarcations et perches. Une hélice qui heurte une table subit en général des dégâts.
Cela ne se voit pas mais ce superbe ketch – dont je cherche à lire le nom depuis 2 ans.. – a renversé plusieurs tables et a eu des dégâts mécaniques. IMG_6585.JPG

IMG_6595