Passé, présent, futur, Quimper, 28 juil.13, 16h57

IMG_7387 bis.jpg
Toute fête en Bretagne (ici le dernier jour du festival de Cornouaille) a au moins un stand de crêpes et/ou de galettes. Dans le Finistère on dit « crêpes », en précisant ensuite si elles sont de blé noir ou de froment… Dans le Morbihan (quoique…) et l’île & Vilaine, les crêpes sont implicitement de froment (« crêpes sucrées », « crêpes dessert »…), les galettes sont obligatoirement de blé noir (ou « sarrasin »). Dans le Finistère, les galettes sont des crêpes de blé noir plus épaisses (mais pas tout à fait autant que les « blinis » !…). L’une s’apprête à verser une louchée de pâte sur la billig ( plaque de fonte chauffée au gaz,  une Krampouz – « crêpe » en breton –  fabriquée à Pluguffan à 3 kms de Quimper), une autre la garnit, la troisième la retourne. Les grands-mères, les mères de ces crêpières ont probablement préparé des centaines de crêpes dans leur vie, comme le feront peut-être ces  adolescentes qui pour l’instant regardent.. Il semble que préparer des crêpes pendant des années fait raccourcir les cheveux…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s