Un Minou qui ne craint pas l’eau froide.., Plouzané, 5 juin 2020

Voilà, vous avez regardé les 2 articles précédents et avez été assez patients pour mériter de voir, enfin, l’un des phares les plus photographiés de Bretagne (malgré la tour à côté qui gâche un peu) car facilement accessible et, comme au phare de Kermorvant, au Conquet, la jetée qui y mène complète esthétiquement le tableau.

Allumé à la veille de la Révolution de 1848, en janvier, 26 m de haut (5 étages) , pierre de Kersanton ( comme le phare de l’Île Vierge, Eckmühl et tant de calvaires, de linteaux de fenêtres etc..) et granit rose (pas rose du tout) de L’Aber Ildut.

Intérieur aujourd’hui aux murs décrépis mais comportant des carrelages intéressants.

Flanqué d’une tour presque aussi haute – décapitée de son dôme abritant et dissimulant une parabole- radar dans les années 60 gaulliennes (guerre froide oblige)  – dont certains réclament la démolition. On a bien détruit en 2015 la maison grise à droite du blockhaus (cette photo est ma 1ère image du phare, fin 2012. J’avais crû alors que la tour blanche – à cette distance je la voyais vieille ruine –  était antérieure au phare et ne comprenais pas pourquoi on avait construit un « second » phare plus haut sans surélever le « premier »..)

le petit minou, 30 déc 12, 12-51

La tour radar devait ressembler à ça :

Ciel, Radar, Tour, Antenne, Radio, Militaire, Signaux

Voilà ce qu’on voit quand on arrive par la route (et non le sentier côtier) :

le petit minou, 5 juin 2020, 17-04

A droite, le Fort (Vauban bien sûr) qui mériterait une exploration et un défrichage complets.

le petit minou, 5 juin 2020, 17-04-21

le petit minou, 5 juin 2020, 16-36

Cette double courbe de la structure pierrée qui y mène apporte un élément intéressant complétant l’esthétique rectiligne du phare. Au loin, la pointe du Toulinguet, son phare et son sémaphore et le Rocher du Lion.

le petit minou, 5 juin 2020, 16-37

le petit minou, 5 juin 2020, 16-42

La plupart des photographes mettent en dehors du cadre le blockhaus à droite. Certes c’est une verrue mais, du coup (comme on dit souvent aujourd’hui), j’ai été un peu surpris en arrivant sur place.. et je ne pouvais pas rester longtemps (je ne suis resté qu’une demi-heure) pour explorer soigneusement les lieux et varier les prises et les points de vue..

le petit minou, 5 juin 2020, 16-42-40

le petit minou, 5 juin 2020, 17-01

le petit minou, 5 juin 2020, 16-43

L’arche du pont reliant la côte et l’îlot du phare est un autre élément expliquant le succès photographique de ce lieu..

le petit minou, 5 juin 2020, 16-59

le petit minou, 5 juin 2020, 16-47

le petit minou, 5 juin 2020, 16-46

le petit minou, 5 juin 2020, 16-56

le petit minou, 5 juin 2020, 16-50

le petit minou, 5 juin 2020, 16-52-09

 

le petit minou, 5 juin 2020, 16-57

 

 

 

 

 

 

Image

Pointe du Raz, Baie des Trépassés, 1er janv.13, 17h57

Pointe du Raz, 1er janv 13 (1 sur 1).jpg

Je sais , la photo n’est pas terrible mais il faisait nuit, j’étais pressé (les enfants étaient fatigués et avaient faim). C’est la seule que j’ai faite !

baie des trépassés 1er janv 13 (1 sur 1).jpg
Au centre le phare de la Vieille. A droite la lumière du phare de l’île de Sein, Goulenez ( plus de 50 m. de haut. Portée : environ 50 kms). la Baie des Trépassés devrait plutôt être nommée, d’après Anatole le Braz, la Baie des Âmes : Boë an Anaon.

 

Galerie

Coecilian, manoir de St-Pol-Roux, Camaret, 4 janv.2013, 14h56

 img_6710-bis

coecilian 4 janv 13 (1 sur 1)

St-Pol-Roux acheta en 1903 une maison de pêcheur surplombant l’océan, au-dessus de la plage de Pen-Had, sur la route de la Pointe de Pen Hir. Il la transforme en manoir à huit tourelles dont la maison formerait le centre et baptisa la demeure « Manoir du Boultous ». À la mort de son fils Coecilian, tombé en 1914 près de Verdun, il le renommera « Manoir de Coecilian ». Il reçoit de nombreux artistes et écrivains comme Victor Segalen, Max Jacob, André Breton, Céline et même, en 1932, Jean Moulin, alors sous-préfet de Châteaulin. Dans la nuit du 23 au 24 juin 1940, un soldat allemand investit le manoir, tua la gouvernante et blessa grièvement Divine  (la fille de St-Pol-Roux) à la jambe d’une balle de révolver. Il sera souvent dit et écrit que le soldat viola Divine ; elle-même l’attesta par écrit, mais le réfuta par la suite. Saint-Pol-Roux échappe à la mort. Le soldat allemand s’enfuit, effrayé par le chien de la maison, fut arrêté, condamné à mort par un Conseil de guerre et fusillé. Saint-Pol-Roux, qui, blessé lui-même, était hospitalisé à Brest, avait négligé de mettre ses inédits en lieu sûr. Lorsqu’il retourne à Camaret et trouve le manoir livré au pillage et ses manuscrits déchirés, dispersés ou brûlés, il ne se remet pas de ce choc. Transporté le 13 octobre à l’hôpital de Brest, Saint-Pol-Roux « le Magnifique », « mage de Camaret », atteint d’une crise d’urémie, y meurt de chagrin le 18 octobre2. Divine est décédée en 1985. Le manoir de Coecilian fut bombardé en août 1944 par les avions alliés et complètement incendié.
Image

l’Île Tudy, 25 sept.2014, 18h54/7

L’Île Tudy, qui n’en est pas une, serait l’un des coins de Bretagne les plus exposés aux submersions. « l’altitude » y oscille entre 2 et 6 mètres, ce qui est légèrement supérieur à celle de l’île de Sein…Sur la photo du bas on voit l’importance que peut avoir un seul arbre, véritable amer du lieu.
IMG_8662.JPG
img_8660-2
Image

Sémaphore, Cap de la chèvre, Crozon, 1er janv.2013, 17h17

Le Cap de la Chèvre est la pointe la plus au sud de la presqu’île de Crozon. Son nom breton est « beg penn ar roz » : la pointe de la tête rose (ici plutôt orangée au soleil couchant d’hiver). Pourquoi la chèvre ? Car la lande rase y était broutée par une chèvre (ou des chèvres) ? Probablement… En tous cas cette lande, très dégradée dans les années 80 par la visite de beaucoup de gens, a été ensuite protégée et sera sans doute entretenue par des… moutons ! Changera t-il de nom pour devenir le Cap du Mouton ? Cela ajouterait encore de la confusion car un cap de mouton est une pièce de bois sur un voilier traditionnel. Le sémaphore, construit en 1971, est à environ 70 mètres de haut, mais le Cap culmine à près de 100 m.

IMG_6678 bis