2 heures de chance à Ty guard, pointe de Kerbihan, la Trinité s/Mer, 13 oct.2020

La pointe de Kerbihan avec sa « ty guard », qui est un ancien abri pour les douaniers (les gabelous), aujourd’hui propriété privée avec un escalier extérieur en pierres, comme souvent dans les environs, et surtout le toit sans ardoises ni tuiles mais en escalier de pierres. Étonnant aussi ce nom, ce mélange de breton (ty = maison) et d’anglais (guard=gardien). Ce bel endroit a, comme souvent sur la côte du fait de sa position « avancée », sa verrue : un blockhaus…

J’avais déjà fait quelques photos en octobre 2016 avec mon précédent appareil
oct.2016, depuis le pont de Kerisper à la Trinité s/Mer

Je vous présente maintenant une sélection – si ! si ! – récente. Commençons par une presque ombre chinoise.

17h37
17h51
17h51
17h54
18h07
18h20
18h26
18h31. Les différences – parfois importantes en très peu de temps – de lumière et de couleurs sont dues à l’exposition choisie (+/- sous-exposée) et aux variations de la lumière naturelle du ciel, le soleil traversant variablement les nuages. Je n’ai pas augmenté les couleurs, au contraire.
18h32
18h33
18h36
18h36
18h39
18h39
18h40
18h55 : le soleil passant à travers une large trouée, la lumière devient mordorée..
18h59
19h00
19h05
19h05
19h06
19h22. : des bleus, des mauve, des violets apparaissent..
19h23
19h33. La lumière devient trop faible pour faire des photos sans pied et sans pousser les ISO et donc avoir du grain. Je décide d’arrêter.

Tri Martolod, Île Le Châtellier…, Cancale, samedi 16 déc.17, entre 2 heures 15 et 5 heures.

tri martolod 18

Un beau samedi ensoleillé à Cancale..

tri martolod 19

.. 3 hommes s’approchent de la mer qui monte, les avirons sur l’épaule..

tri martolod 20.jpg

.. montent dans une annexe..

tri martolod 21.jpg

.. rejoignent une belle barque blanche mâtée qui les attend..

tri martolod 11.jpg

.. hissent les 3 voiles et s’éloignent peu à peu de la côte..

tri martolod 12

.. dans la grande baie de Cancale, du Mont St Michel..

tri martolod 7

tri martolod 9

.. les voiles auriques ne sont pas toujours faciles à manier..

tri martolod 13.jpg

tri martolod 8.jpg

tri martolod 14.jpg

.. ils passent le célèbre « rocher de Cancale »..

tri martolod 10.jpg

tri martolod 6.jpg

.. qui est la haute pointe de l’île du Châtellier..

tri martolod 5.jpg

.. au loin au fond de la Baie, Tombelaine, devant la côte déjà normande..

tri martolod 15.jpg

.. après avoir tiré quelques bords dans la Baie les 3 marins reviennent vers l’Île des Rimains et celle du Châtellier et semblent vouloir passer entre les deux, mais le courant les repousse.

tri martolod 2

tri martolod

Ils virent et font demi-tour vers le port de la Houle à Cancale.

tri matelod.jpg

tri martolod 16.jpg

tri martolod 17.jpg

3 heures de sortie en mer à la voile par ce bel après-midi de décembre. Ces 3 marins, matelots, voileux.. peu importe comment on les appelle, doivent être contents, heureux.

Locmariaquer Port-de-pêche, oct.17

Ce titre je l’explique, une fois n’est pas coutume. Locmariaquer a ces ruelles étroites typiques des « villages de pêcheurs »,  modestes voire pauvres, qui  s’installaient sur de petites parcelles et construisaient de petites maisons, l’essentiel étant la vaste mer qui leur permettait de gagner leur pain. Au fil du temps la  pêche côtière a pris des ris, elle s’est réduite. J’ai toujours vu dans le port des plates à huîtres et des embarcations de loisirs, principalement des dériveurs type Guépards, Vauriens et Gazelles qui me semblent plus nombreuses et en meilleur état aujourd’hui que dans les années 70, mouvement d’intérêt pour les vieux gréements oblige. Les vedettes de transport de passagers (à l’instar du « Passeur des Îles ») sont aussi de plus en plus nombreuses. Pas étonnant puisqu’il y a de plus en plus de touristes.  Depuis plusieurs années, je me demande si la commune, aidée de quelques autres institutions plus larges, n’a pas reçu des aides pour – et choisi de – aider la pêche car j’ai remarqué (ils ont peut-être toujours existé) plusieurs petits bateaux pour la pêche aux casiers et à la ligne qui arpentent la côte. Revenons au titre : il fait référence, puisque j’ai quelques références (ceci dit en totale modestie), au texte de Blaise Cendrars, co-sujet de mon mémoire de maîtrise de lettres modernes, « Paris Port-de-Mer ».
Pour l’instant, j’identifie 4 petits bateaux de pêche. J’ai photographié en action Esteban et la Bohême.

IMG_6717.JPG

Esteban, Marina II et Tog Ru (le Chapeau de rue ?)

IMG_7085.JPG

la Bohême, 2 nov, 13h41

Matins ordinaires ? Baie de Quiberon,

IMG_6684

Un matin (22 oct.17, 10h15..) ordinaire d’octobre, le mois qui offre tant de belles journées, encore tièdes voire plus que ça. La petite marche jusqu’au haut de la dune de St Pierre, 11 mètres d’altitude, d’où on embrasse toute la baie de Quiberon, d’où on aperçoit Houat et Hoëdic, le probable lieu de la bataille entre les Vénètes et la flotte romaine en 56 (Morbihan) avant JC,  la récompense du petit effort de monter sur son dos. Un joli voilier, blanc comme il se doit, est sorti de la Trinité sur Mer, offre sa blancheur mobile. Ces choses sont simples mais elles me manquent quand je ne les vois pas.

 

Ce modeste voilier – bien 6 mètres de long quand même – se révèle, à mieux le regarder, magnifique : 3 triangles  qui écrivent le sens et la force du vent.

IMG_6686

Aucun (mais ça devient rare) bateau à moustaches (= à moteur). C’est quand même plus beau non ? . ou ça peut-être un matin d’août (le 10 par exemple), en 2012, et une grande goélette qui sort de la Trinité..

la goélette blanche, baie de quiberon, 12 (1 sur 1)

ou un voilier qui contourne témérairement la « pierre du curé »..

baie de quiberon, 10 aoû 12 (1 sur 1)

sortie en voilier un matin ordinaire, st phil,  31 oct 17 (1 sur 1).jpg31 oct.17

la Baie de Quiberon & l’isthme, 9 août 17

IMG_5969

(18h20) L’isthme de Penthièvre au début de la presqu’île de Quiberon forme souvent au couchant une image insolite. Une fois n’est pas coutume c’est une vedette revenant sans doute de Houat ou/et Hoëdic qui rentre à la Trinité s/Mer…IMG_5972

… mais la Baie est surtout une zone idéale pour la voile, notamment en dériveur : la presqu’île protège relativement des fortes houles tout en laissant passer le vent (18h03)IMG_5960.JPG

(17h55) la rotondité de la mer…IMG_5958 bis.jpg

IMG_5959.JPG

IMG_5955.JPG

IMG_5954.JPG

A l’autre bout de la presqu’île, à son extrémité, les silhouettes des derniers arbres semblent flotter sur l’eau, et toujours un cormoran perché quelque part…IMG_5952.JPG

(17h47) Plus loin encore on aperçoit la pointe ouest de Belle-ÎleIMG_5949.JPG

17h42IMG_5943.JPG

IMG_5942-001