Tri Martolod, Île Le Châtellier…, Cancale, samedi 16 déc.17, entre 2 heures 15 et 5 heures.

tri martolod 18

Un beau samedi ensoleillé à Cancale..

tri martolod 19

.. 3 hommes s’approchent de la mer qui monte, les avirons sur l’épaule..

tri martolod 20.jpg

.. montent dans une annexe..

tri martolod 21.jpg

.. rejoignent une belle barque blanche mâtée qui les attend..

tri martolod 11.jpg

.. hissent les 3 voiles et s’éloignent peu à peu de la côte..

tri martolod 12

.. dans la grande baie de Cancale, du Mont St Michel..

tri martolod 7

tri martolod 9

.. les voiles auriques ne sont pas toujours faciles à manier..

tri martolod 13.jpg

tri martolod 8.jpg

tri martolod 14.jpg

.. ils passent le célèbre « rocher de Cancale »..

tri martolod 10.jpg

tri martolod 6.jpg

.. qui est la haute pointe de l’île du Châtellier..

tri martolod 5.jpg

.. au loin au fond de la Baie, Tombelaine, devant la côte déjà normande..

tri martolod 15.jpg

.. après avoir tiré quelques bords dans la Baie les 3 marins reviennent vers l’Île des Rimains et celle du Châtellier et semblent vouloir passer entre les deux, mais le courant les repousse.

tri martolod 2

tri martolod

Ils virent et font demi-tour vers le port de la Houle à Cancale.

tri matelod.jpg

tri martolod 16.jpg

tri martolod 17.jpg

3 heures de sortie en mer à la voile par ce bel après-midi de décembre. Ces 3 marins, matelots, voileux.. peu importe comment on les appelle, doivent être contents, heureux.

Un matin ordinaire ? Baie de Quiberon, 22 oct.17, 10h15

IMG_6684

Un matin (10 heures et quart..) ordinaire d’octobre, le mois qui offre tant de belles journées, encore tièdes voire plus que ça. La petite marche jusqu’au haut de la dune de St Pierre, 11 mètres d’altitude, d’où on embrasse toute la baie de Quiberon, d’où on aperçoit Houat et Hoëdic, le probable lieu de la bataille entre les Vénètes et la flotte romaine en 56 (Morbihan) avant JC,  la récompense du petit effort de monter sur son dos. Un joli voilier, blanc comme il se doit, est sorti de la Trinité sur Mer, offre sa blancheur mobile. Ces choses sont simples mais elles me manquent quand je ne les vois pas.

IMG_6685.JPG

Ce modeste voilier – bien 6 mètres de long quand même – se révèle, à mieux le regarder, magnifique : 3 triangles  qui écrivent le sens et la force du vent.

IMG_6686

Aucun (mais ça devient rare) bateau à moustaches (= à moteur). C’est quand même plus beau et plus écologique non ? (ils ont probablement un moteur pour sortir du port mais dès qu’ils le peuvent ils mettent les voiles)