pauses estivales, Locmariaquer

promeneuse, er long, 3 août 18 (1 sur 1)Pointe er long, 3 août 18, 10h

Etel, 24 mai 19, 9h59.jpgEtel, 24 mai 19, 9h59

Kerpenhir, 23 mai 19, 10h05.jpgKerpenhir, 23 mai 19, 10h05

Ces moments où l’on s’arrête, se pose, ou on ne fait rien de particulier, à peine une promenade – on se repose – où on fait une pause statique, on l’on prend le temps de contempler, de regarder et, sans le savoir, on a une posture comme une pose pour une photo..

goulet du golfe, 5 août 18, 6h43 (1 sur 1).jpgPère et fils ? Goulet du Golfe, 5 août 18, 6h41

anse du talier, 5 août 18, 7h30 (1 sur 1).jpgAnse du Talier, 5 août 18, 7h30

la trinité, 6 août 18, 8h30 (1 sur 1).jpgla Trinité s/mer, 6 août 18, 8h30

st pierre, 7 août 18, 11h30 (1 sur 1).jpgSt Pierre, 7 août 18, 11h31

pointe er hourèl, 12 août 18, 17h33 (1 sur 1).jpgPointe er Hourèl, 12 août 18, 17h33

pointe er longl, 12 août 18, 18h33 (1 sur 1).jpgPointe er long, 12 août 18, 18h33

pointe er longl, 12 août 18, 18h52 (1 sur 1).jpgPointe er long, 18h52

st pierrel, 12 août 18, 19h28 (1 sur 1).jpgSt Pierre, 12 août 18, 19h28

st pierrel, 13 août 18, 10h53 (1 sur 1).jpgSt Pierre, 13 août 18, 10h53

 

 

la Baigneuse d’automne, St Pierre, 22 oct.17, 10h26

IMG_6689

Cette femme de peut-être 70 ans..

IMG_6690

… tient sa serviette de plage dans le vent…

IMG_6691

… pour qu’elle (la serviette) sèche un peu, car elle vient de sécher son corps avec, vu qu’elle (la femme) vient de se baigner un peu plus loin. On est le 22 octobre. Il fait moins de 20° mais la température de la mer n’est peut-être pas beaucoup plus basse…
Image

Epure, Locmariaquer, 5 déc.2016, midi

IMG_2655.JPG
J’ai fait cette photo toute simple, vide peut-être, car me retournant alors que je marchais vers l’opposé, j’ai trouvé cette ligne horizontale noire, irrégulière, des rochers affleurant à cette hauteur d’eau, conclue ou introduite par le mince trait vertical, si ténu, de la balise l’annonçant, parfaite dans sa simplicité essentielle, la ligne irrégulière de rochers sur le gris bleu de la mer, le fil vertical noir de la balise reliant le gris bleu de la mer au bleu gris du ciel, comme une agrafe de métal, lui-même imprécisément ouvert de déchirures horizontales de mauve, roses du ciel plus lointain coloré par les derniers souffles du soleil disparu sous l’horizon..
Je trouve que cette géométrie « horizontales-verticales », camaïeu de gris bleu ou de bleu gris contrasté de noir et de mauve était  belle,  simple, que la simple nature, dans sa spontanéité, son innocence élémentaires, composait, montrait à voir quelque chose qu’ont peut-être vu et cherché à reproduire ou à recréer certains peintres dont Kandinsky…
Je ne sais pas si j’y suis parvenu mais cette image me va.
Image

les nettoyeurs, St Pierre, 25 oct.2010, 17h46

Je doute qu’un jour les 2 personnes qui sont sur cette photo la voient mais je veux néanmoins ici leur rendre hommage et les remercier car je les ai vus 2 fois ce soir-là au cours de mon tour sur la côte, celle que je connais bien, et j’ai vu que ce qu’ils faisaient étaient, entre autres, de ramasser des déchets – plastiques principalement – comme je le fais régulièrement moi aussi, mais mieux que moi car moi je ramasse, certes, mais je suis toujours à l’affût de visions, de photos, de morceaux de bois, de leurres, de bouées ou d’objets intéressants à ramener pour moi, mais eux m’ont semblé ramasser et mettre dans un sac poubelle , pour la nature, pour les autres, pas pour eux en tous cas, et ça je trouve ça admirable, respectable. Bravo et merci à eux 2 ! Ils méritent largement d’être au cœur et au centre de cette photo. Sans eux cette image serait moins belle et moins intéressante car elle n’aurait pas cette qualité que je recherche : l’humain dans la nature. Sans eux, cette plage,  cette frange d’océan serait moins belle car souillée, polluée, abimeé d’éléments qui n’ont rien à y faire, principalement des morceaux de plastique, qu’ils viennent de je ne sais où ou qu’ils viennent des chantiers ostréicoles.. Et pourtant j’adore les huîtres et sans les ostréiculteurs du coin je n’en mangerais pas mais je préférerais qu’ils utilisent des matériaux plus naturels ou qu’ils nettoient la côte eux-mêmes.
7 ans plus tard, jour pour jour, 18h09, peut-être les mêmes personnes, + 1, au loin sur la plage…?st pierre, 25  oct 17 (1 sur 1).jpg