Aux confins de la confiance, 5 mai 2020

A quoi se raccrocher ? A quoi suspendre la confiance ? En cette période particulière où je sens que ma liberté est rognée, où l’on ne sait plus trop ce qu’on a droit de faire sans risquer un contrôle et une amende équivalente à 1 semaine de « courses » alimentaires ?

– Aux « fondamentaux », les choses immuables, et qui d’autre que la lune répond à cette définition ?

Elle était là, elle est là, elle sera là, toujours aussi belle et mystérieuse. « Comment ça tient en l’air ? » (Volutes, Alain Bashung).

2 soirs plus tard elle était censée être « superlune » mais dès le 5 elle était magnifique et ressemblait – ça doit être le début de la saison – à un magnifique et assez grand melon tacheté, car bio, charentais ou de Binas..

lune, la Binquenais, 5 mai 2020, 21h23-34

lune, la Binquenais, 5 mai 2020, 21h23

Qu’est-ce qu’elle est belle notre immuable. Désolé de me répéter mais elle me fascine, m’hypnotise. Plus je la regarde, plus je suis subjugué qu’elle soit là, visible par qui pense à la regarder.

lune, la Binquenais, 5 mai 2020, 21h23-22