Courses de côtes, début août 18

Quand on est tôt le matin sur les sentiers littoraux, on rencontre quelques pêcheurs et rares promeneurs, davantage de gens qui sortent leur(s) chien(s) et encore plus de femmes et d’hommes qui courent. J’en ai vu bien davantage que ceux qui sont ici.

coureurs, les Pierres plates, 2 août 18 (1 sur 1).jpgles Pierres Plates, Locmariaquer, 2 août 18, 7h02

coureuse, kerhéré, 2 août 18 (1 sur 1).jpgKerhéré, Locmariaquer, 8h

coureuse, er Hroueg, 5 août 18, 6h57 (1 sur 1).jpgLe Guilvin, 5 août, 6h57

Coureur,er hroueg , locmariaquer, 5 août 18, 7h24 (1 sur 1).jpger Hroueg, 7h24

coureurs pointe de kernevest, la trinité, 6 août 18, 6h24 (1 sur 1).jpgla Trinité s/Mer, Pointe de Kernevest, 6 août 18, 6h24

coureuse pointe de kernevest, la trinité, 6 août 18, 7h17 (1 sur 1).jpgKernevest, 7h17

coureuse pointe de kernevest, la trinité, 6 août 18, 7h19 (1 sur 1).jpg7h19

coureurs, pointe de kernevest, la trinité, 6 août 18, 7h36 (1 sur 1).jpgkernevest, 7h36

coureurs, kerbihan , la trinité, 6 août 18, 7h51 (1 sur 1).jpgkerbihan, 7h51

coureuse, er hourèl, 13 août 18, 9h53 (1 sur 1).jpgpointe er hourèl, Locmariaquer, 13 août, 9h53

coureur, st pierre, 13 août 18, 10h47 (1 sur 1).jpgst Pierre, 10h47

 

 

Jour de brume et de bruine, 13 sept.17, Locmariaquer

IMG_6443 bis.jpg

10h50. Lignes horizontales, obliques, sphère, dégragé de bleu-gris, arbres… Les lieux ont quelque chose de japonais, de zen.
IMG_6455.JPG
Midi passé. Les huîtriers-pies, farouches, prudents, s’envolent malgré mon approche précautionneuse. Ils battent vite leurs ailes mais leur corps est stable. Ils sont en mouvement et immobiles..

IMG_6456.JPG

Les huîtriers-pies ne sont pas faciles à photographier en vol. Ils vont vite. Heureusement ceux-là me font la faveur de se placer dans la partie où le ciel fait fond, laissant la mer se voir jusqu’à l’écume contre les rochers.
IMG_6462 ter.jpg
Je regarde à gauche vers la côte et je regarde à droite vers la baie et mon œil perçoit une présence sur la mer que je n’avais pas remarquée jusque-là (la présence, pas la mer). Un petit bonhomme sur sa plate, qui sort de la baie pour se rendre dans le Golfe sans doute. Les amateurs d’huîtres en veulent toute l’année et quel que soit le temps faut y aller ! La mer est un peu agitée en ce 13 septembre et petit bonhomme mène doucement sa plate qui disparaît pourtant dans le creux des vagues. On dirait qu’il mène un tracteur flottant mais c’est bien une petite plate en alu, qu’il mène avec précaution.
IMG_6467 bis.jpg
Fin de journée (17h42). Sur le premier quai à la Trinité sur Mer il fait bon flâner dans la bruine.
IMG_6482.JPG
Le trimaran de Francis Joyon a laissé la place à quai à un autre géant encore plus grand, Spindrift 2, et est amarré à un corps mort dans le chenal du port, plus près de la baie de Quiberon où il évolue régulièrement.
On vient voir ces géants dont la hauteur des mats atteint les 35 mètres !
IMG_6487 bis.jpgAmateurs de bolides..

IMG_6498 bis.jpg