A (ah!) la mer, à (ah!) la plage, Locmariaquer, Juillet 2020

On y arrive, on La voit enfin, presque toute entière.. on va enfin pouvoir La regarder, La contempler, tranquillement..

.. cette mer tant désirée.. qui nous apaise et élargit notre horizon..

.. à condition de n’être pas déjà épuisé(e) quand on y arrive enfin..
( image exceptionnelle du point de vue du bigorneau sur son rocher)
(« mince, elle est où l’horizon ?! »)
.. et bien sûr la première des choses à faire, après avoir jeté un oeil rapide, est de se prendre en photo..
Et si on ne se prend pas soi-même en photo on photographie les enfants (et je photographie ceux qui photographient..Qui me photographie photographiant ceux qui photographient ?!)
Mais il faut se dépêcher de photographier les enfants et les ados car ils sont venus à la plage pas vraiment pour se faire photographier..
.. mais pour se baigner, jouer, s’amuser dans la mer. Et il n’y a pas qu’eux !
Ici ce sont de grands enfants un peu fragiles et plutôt très sages.. qui trouvent l’eau un peu fraiche..
.. les enfants sont venus pour y faire des découvertes zétranges ze incongrues.. comme des perruques de Robert Plant en caoutchouc.. (à moins que ce soit celle de Roger Daltrey)..
.. ou parfois pour y faire des choses que certain(e)s adultes désapprouvent, voire interdisent. (« elle est où la limite, elle est où? » Finalement il ne la jettera pas aux pieds des femmes)
Mais les adultes aussi aiment aller dans la mer : ce sont après tout de plus ou moins anciens enfants..
.. le matin, avec le chien..
.. ou sans..
.. en couple..
.. ou seule et quel que soit le temps..
Dans ma série « Dupont & Dupond ».. (cf autres articles antérieurs)
La femme sexagénaire se baigne par 3 et, comme la mouette rieuse, s’éloigne un peu du bord – où elle trouvait sa pitance – si elle voit s’approcher un pêcheur, même si celui-ci ne pêche pas la mouette rieuse..
Mais les enfants peuvent être aussi comme des grandes personnes et rester au bord de la mer sans presque pas y mettre leurs pieds..
.. s’essayer à l’archéologie sableuse..
.. peaufiner sa capacité à l’écoute, la patience.. et l’obéissance à (la jeune) grand-mère..
.. lancer de grands projets de construction en commun où la parité et l’égalité « femme/homme » vont de soi..
.. regarder les grandes personnes jouer avec leurs grands jouets..
.. faire des acrobaties que les grandes personnes ont parfois du mal à faire..

La plupart des grandes personnes ( surtout les femmes seules) semblent aimer marcher le long de la mer sur le sable..

Les grandes personnes aiment aussi marcher dans l’eau, longtemps, ce que font rarement spontanément les enfants.
De manière générale la mer semble plonger les gens, petits ou grands, dans une sorte de rêverie vaguement hypnotique..
« tiens, une punaise géante flottante. Technique locale de pêche ? »
.. mais le bord de la mer génère aussi chez des gens des gestes, des postures, des attitudes parfois un peu mystérieuses, étranges, énigmatiques ..
.. comme celle qui consiste à regarder longtemps un écran plutôt que la mer..
.. ou de lancer un fil dans l’eau.. alors qu’on a prévu des côtelettes à midi..
.. ou de prendre des postures acrobatiques ..
.. d’imiter le papillon..
.. ou de tenter de se faire passer pour un zèbre..
.. de faire des gestes de salutation au soleil.. qui certes nous rend visible mais ne nous voit pas..
.. jusqu’à se croire dans sa salle à manger..
.. ou de se brosser les dents comme dans une salle de bains..

C’est ça la plage, c’est tout ça et bien d’autres choses.

Ribambelles, la Trinité s/Mer, 6 août 18, entre 8 et 9h.

Pas de grasse mat’. Les premiers sont les scooters des mer.

Les moniteurs de voile devaient être sur place à 8h. Pas toujours facile car les soirées sont tentantes. Les apprenants – enfants, ados, jeunes adultes – ont été convoqués à 8h30 à l’école de voile.

A 9h, tout le monde est sur l’eau et les zodiacs entrainent les files d’embarcations en dehors du port. C’est le début des processions vers les progrès.

Cherchez l’intrus.ribambelle, la trin', 6 août 18, 8h58.jpg

ribambelle, la trinité s-mer, 6 août 19, 8h59.jpg

ribambelle, la trinité s-mer, 6 août 19, 8h59-08.jpg

ribambelle, la trinité s-mer, 6 août 19, 8h59-10.jpg

 

ribambelle, la trin', 6 août 18, 9h04.jpg

 

ribambelle, la trin', 6 août 18, 9h06.jpg

Chacun son truc..ribambelle, la trin', 6 août 18, 9h07.jpg

ribambelle, la trin', 6 août 18, 9h23.jpg

la Chaussée des Géants aux Sables d’Or, 6 févr.19

Il m’a été assez rare de me retrouver dans un lieu où je n’avais jamais été mais qui me disait cependant étrangement quelque chose. Cela m’est arrivé à la base de l’îlot St Michel à Sable-d’or-les-Pins quand je me retrouvai devant ces rochers dans une brume salée d’embruns..

 

.. recouverts de vert presque jaune, ces degrés comme des marches que l’on peut gravir..

houses of the holly, 6 fevr 19, 16h22

.. me rappelaient quelque chose, une autre réalité qui n’en était peut-être pas tout à fait une.. j’eus alors conscience d’une brumeuse réminiscence que je soupçonnai être culturelle..

houses of the holly, 6 fevr 19, 12h47.jpg

Cela ne vous rappelle rien ?

houses of the holly, 6 fevr 19, 12h47-08.jpg

Imaginez des enfants nus (je sais ça ne se fait plus) à la peau blanche et aux cheveux longs jaune pâle..

Réfléchissez avant de scroller plus bas..

Imagem: divulgação

La pochette du disque de Led Zeppelin « Houses of the Holly » (Maisons du Sacré), une photo colorisée prise sur la Chaussée des Géants en Irlande (donc pas si loin) au bout d’une longue semaine de pluie et dans le froid (probablement à l’hiver 1972) avec 2 enfants, un garçon et une fille, frère et soeur.. Eh oui, Led Zep aurait pu faire ses photos de pochette aux Sables d’Or.. !

Maman les p’tits bateaux.., Port Mer, 2 sept.18, 15h25

 

Plusieurs versions de la chansonnette existent. L’une d’elles : « Maman les p’tits bateaux/Qui vont sur l’eau/Ont-ils des jambes ?/Mais non, mon gros bêta S’ils en avaient, ils marcheraient ! » Mais une autre dit le contraire (« Mais oui, mon gros bêta/
S’ils n’en avaient pas / Ils ne marcheraient pas »), ce qui sème la confusion dans l’esprit des petits  enfants, ce qui est stupide de la part des adultes, à moins que cela laisse entrer dans leur esprit, aux enfants, la possibilité de la poésie, du mystère, de l’imagination et du doute..

maman les ptits bateaux... Port mer, 2  sept 18, 15h25 (1 sur 1).jpg

Petit Anon & Colombière, 8 sept.2016, 15h25

De la Pointe du Chevet (St Jacut-de-la-Mer), la balise du Petit Anon à babord, droit devant, la Loge, à tribord, le début de l’île des Hebihens et au second plan l’île de la Colombière, carrière de granit entre le XVIIè et le XIXè et sur laquelle subsistent des vestiges du quai et du bâtiment servant d’habitation et de forge quand la carrière était en activité. Contrairement à son nom, pas de colombes sur l’île mais principalement des sternes qui s’y trouvent protégées puisque l’accès à l’île est interdit depuis les années 80.

 

les enfants & le voilier à sec, les Hébihens, st jacut, 3 juil 11 (1 sur 1).jpg3 juil.2011, 14h53

le voilier au sec, les Hébihens, st jacut, 3 juil 11 (1 sur 1).jpg

15h23